L’ÉQUIPE AU QUOTIDIEN



Zoé Grossot, ESNAM

Zoé Grossot

Direction artistique – mise en scène – interprétation

C’est pendant son année d’hypokhâgne qu’elle rencontre les arts de la marionnette grâce à un stage auprès de Bérangère Vantusso.
Rattrapée par son envie de scène, elle intègre en 2013 la formation annuelle du Théâtres aux Mains Nues, puis l’École Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières l’année suivante. Elle découvre par ailleurs le clown à travers plusieurs stages donnés par Carole Tallec. En 2017, elle est interprète pour le Cercle de craie caucasien mis en scène par Bérangère Vantusso.
En 2018, en entame la création d’un solo de théâtre de matières L’Univers a un goût de framboise. En 2019, elle co-met en scène Coca Life Martin 33cl avec Coline Fouilhé sur un texte de Gwendoline Soublin. En 2019, elle fonde la compagnie BOOM. En 2021, elle joue et co-met en scène En avant toutes.
Elle travaille en parallèle de la compagnie BOOM comme comédienne (Glitch compagnie, collectif Napen) et regard extérieur (cie la Tendre, cie du Grand tout)

Victoria Bracquemart

Administratrice – chargée de production

Victoria Bracquemart s’est formée à l’administration et à la production dans le spectacle vivant, avec une licence professionnelle de gestion du spectacle (IUT d’Angers), puis un master professionnel Métiers de la production théâtrale (Sorbonne Nouvelle). Après un passage en tant que chargée de production dans les musiques actuelles, elle revient à ses premières amours et se tourne à nouveau vers le théâtre. Elle travaille un temps auprès d’une compagnie émergente rouennaise (le Marilù Collectif), se forme auprès des Chiens de Navarre, puis rejoint finalement la compagnie BOOM en 2021 en tant qu’apprentie. Après son année d’apprentissage, elle rejoint la compagnie BOOM pour de bon, en tant qu’administratrice et chargée de production. 

Marie Préau

Médiatrice culturelle

Elle travaille avec le jeune public depuis qu’elle y a trouvé sa source d’inspiration. Une première expérience dans le domaine de la communication évènementielle lui permet de prendre conscience de la nécessité de créer du lien avec le public pour qu’une création se déploie au-delà des murs d’une structur. La transmission et le partage étant au cœur de ses interrogations, elle devient professeur des écoles. Chaque année, elle met en place des projets d’éducation artistique et culturelle dans sa classe, multiplie les partenariats et les rencontres, élargissant ainsi ses horizons… et ses envies Elle décide alors de se former à la médiation en repassant par un Master et se consacre aujourd’hui exclusivement à la conception et la mise en place de projets artistiques et culturels. Elle est formée à la pratique d’ateliers philosophiques dans lesquels art et philo se répondent par l’utilisation du questionnement, la pratique de l’attention, l’expérimentation artistique et l’expression de ses émotions. 

LES COLLABOREUR·ICES



Lou Simon, ESNAM

Lou Simon

Co-mise en scène – L’Univers a un goût de framboise – En avant toutes

Pratiquant depuis des années la danse, le théâtre, le dessin et la sculpture, Lou Simon a rencontré en 2009 le chorégraphe Pierre Doussaint. Le travail avec sa compagnie les Acharnés lui fit sentir la nécessité de la scène et du spectacle vivant.
Plus tard, parmi les enseignements que Lou croise au cours de sa formation littéraire et théâtrale à Paris, la marionnette retient son attention. Elle participe donc à divers ateliers, suit la formation annuelle de l’acteur marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues avant d’être reçue à l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette, d’où elle sort diplômée en juin 2017. Au cours de ce cursus elle y est marquée notamment par l’enseignement avec Claire Heggen, Fabrizio Montecchi, Neville Tranter, Einat Landais, Mary Sharp, Fabrice Melquiot…
Lou Simon a joué dans Le Cercle de craie caucasien monté par Bérangère Vantusso. Elle a également travaillé avec la compagnie Babel pour la création Saint Félix , d’Élise Chatauret. Elle est interprète pour  Chantier Parades, en cours de création, de Kristina Dementieva, elle collabore avec Zoé Grossot sur différents projets. Elle est metteure en scène d’un spectacle, en cours de création, sur les drones militaires  Sans humain à l’intérieur en compagnonnage avec le Théâtre aux Mains nues. En mai 2020, elle monte la compagnie Avant l’Averse.

Romain Le Gall-Brachet

Éclairagiste – régisseur En avant toutes

Diplômé du DMA régie lumière de Nantes Romain Le Gall Brachet découvre la marionnette en 2011 au Théâtre aux Mains Nues où il travaille pendant sept ans comme régisseur principal et formateur. Parallèlement il co-fonde en 2012 le Collectif NAPEN, compagnie de marionnettistes dont le travail s’axe sur une répartition horizontale des tâches. Il quitte le Théâtre aux Mains Nues en 2017 et prend part à des créations en danse, en théâtre et, majoritairement, en théâtre de marionnettes comme éclairagiste, technicien son, régisseur général et, parfois, comme comédien.

Cerise Guyon

Scénographe En avant toutes

Après l’obtention d’un BTS Design d’espace, elle intègre l’université Paris III-Sorbonne Nouvelle pour une licence d’Études Théâtrales, obtenue en 2010. Elle intègre ensuite l’ENSATT (Lyon), dont elle sort diplômée en 2013. En parallèle à cette formation, elle se forme également à la construction de marionnettes auprès d’Einat Landais et complète cet apprentissage en suivant la formation mensuelle de l’acteur marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues (Paris) en 2016. Son activité continue de se déployer dans les deux univers, qui se nourrissent l’un l’autre. Au théâtre, elle collabore avec Astrid Bayiha, Cécile Backès (accessoires), Pierre Cuq, Philippe Delaigue, Olivier Letellier, Emma Pasquer, Jérémy Ridel, Pauline Ringeade, Pauline Rousseau (Collectif Inverso). Elle a également été assistante à la mise en scène de Robert Wilson (Les Nègres, 2014). Pour la marionnette, elle travaille comme scénographe et/ou comme constructrice de marionnette, selon la géométrie des projets, avec Bérangère Vantusso, Audrey Bonnefoy, Zoé Grossot, Compagnie La Magouille, Lou Simon, Jurate Trimakaite (en France et en Lituanie, où elles reçoivent le Auksniniai Scenos Krysiai, équivalent des Molières lituaniens, du spectacle Jeune Public).

Kristina Dementeva, , ESNAM

Kristina Dementeva

Collaboration artistique – L’Univers a un goût de framboise

Elle se forme à l’Ecole des Arts de Minsk en Biélorussie, puis intègre en 2014 la 10ème promotion de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la marionnette. Elle a travaillé avec plusieurs compagnies en Biélorussie, Russie, France et Finlande. Elle a joué dans diverses spectacles, mis en scène par Ura Divakov (Cie Laboratory of Oscar Schlemmer, Bielorussie), Linnea Happonen (Krepsko Theatre Groupe, Finlande), Bérangère Vantusso (Cie Trois-Six-Trente, France), Guillaume Lecamus (Morbus Theatre, France), Joëlle Noguès (Cie Pupella Noguès, France) En création elle a notamment collaboré avec Pierre Dupont, Lou Simon, Faustine Lancel, Zoé Grossot (marionnettistes), André Markowicz (traducteur), Antoine Herniotte (comédien, dramaturge). Elle est aujourd’hui interprète-marionnettiste sur les spectacles de Yoann Pencole (Cie ZUSVEX); Elise Vigneron (Théâtre de l’Entrouvert) Elle a crée et co-créé plusieurs formes théâtrales en Russie et en France, dont La foret ça n’existe pas avec Pierre Dupont. Elle travaille actuellement sur le projet Chantier Parades.

Jason Abajo

Administration

Formé en production du spectacle vivant (master professionnel de la Sorbonne Nouvelle), il est administrateur au Clastic théâtre (2017-2019). Il s’engage également en tant qu’administrateur auprès de plusieurs compagnies, dont la Compagnie BOOM. Il est co-organisateur du festival TRANSFORMES (La Villette, 2018 et 2020). Par ailleurs, Jason a un parcours dans la création théâtrale (Compagnie Les Argonautes) et dans la technique du spectacle vivant.

Christophe Marand

Communication – Site internet

C’est un ex-ingénieur repenti. Après quelques années à triturer d’obscures équations dans d’obscurs laboratoires, il s’oriente vers le management de projet numériques après un Master Pro à l’école des Gobelins et travaille en agence web.
Il décide alors d’embrasser une carrière artistique : en 2008-2009 la formation professionnelle du Samovar, il découvre les peines insondables et les joies immenses du clown. Parallèlement, toujours féru de multimédia, il s’adonne à la photographie, à la vidéo, et au développement de site internet pour promouvoir l’activité des compagnies de théâtre qui le sollicite.
Il intervient également comme coach (clown adulte / théâtre d’improvisation / transformation constructive des conflits), en école de théâtre et en entreprise.